Trappes, le 23 janvier 2019

SUZUKI FRANCE ENREGISTRE UNE PROGRESSION DE SES VENTES DE 8,8 % EN 2018

La Marque poursuit son développement dans l’Hexagone et franchira le cap des 30 000 voitures en 2019. Avec 27 274 voitures vendues en 2018, elle enregistre une augmentation de 8,8 % par rapport à 2017, dans un marché global à + 3 %.

Suzuki France poursuit sa route vers les 30 000 ventes en France, un cap qui devrait être franchi dès cette année 2019. Pour la Marque, l’année 2018 s’est conclue par une progression de 8,8 % en France, dans un marché en hausse d’environ 3 %.

Avec 27 274 immatriculations en 2018, Suzuki France enregistre la meilleure performance depuis 2007 et augmente sa part de marché à 1,25 %.

« Cette année encore, nous sommes heureux d’enregistrer ces bons résultats qui nous rapprochent de l’objectif fixé, passer le cap des 30 000 voitures neuves dans l’Hexagone à la fin de la décennie » explique Stéphane Magnin, Directeur de l’Activité Automobile. Avant d’ajouter : ce résultat est bien sûr la conséquence des efforts réalisés par tous les concessionnaires de notre réseau et par l’engagement des équipes internes

En termes de modèles, c’est la Swift notre best-seller qui réalise le meilleur score avec 10 062 immatriculations et 37 % de nos ventes. Elle ne cannibalise pas l’Ignis qui réalise, elle, 21 % alors que le Vitara est en troisième place avec 5 048 unités vendues. Quant au S-Cross, il s’est vendu à 2 083 unités. Globalement, la demande des SUV est toujours très forte chez Suzuki et nous avons un très beau portefeuille pour le premier trimestre 2019. 
La Celerio, qui bénéficie largement des mesures gouvernementales, atteint 2 718 unités soit une hausse de 24 % et la Baleno termine l’année à 1 400 unités.

Chez Suzuki France, 75 % des ventes sont réalisées avec les particuliers, ce qui nous donne une position très saine. Cette situation ne nous empêche pas, par ailleurs, de mettre l’accent sur le développement de nos ventes aux entreprises puisque nous avons désormais un pôle interne dédié à ce marché » conclut Stéphane Magnin.

L’Hybride monte en puissance

En septembre 2018, Suzuki a stoppé ses ventes de véhicules équipés de moteurs Diesel. 

La Marque a, en parallèle, connu une belle montée en puissance dans le marché de la motorisation hybride. Celle-ci est à mettre au compte des trois modèles proposés pour l’instant dans cette motorisation : la Swift, l’Ignis et la Baleno qui permettent à la Marque d’occuper aujourd’hui la position de co-leader de l’hybride sur le marché français avec 26 % des ventes totales de la Marque.

L’année 2019 verra une montée en puissance de l’hybridation sur l’ensemble des modèles de la gamme (hors Jimny) afin de devenir une marque hybride dès 2020.