19 mai 2016

Suite à la demande du ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme de procéder à des investigations sur les tests d’émissions et de consommation de carburant… 

(Ce document est une traduction française d’une traduction anglaise du document original rédigé en japonais. En cas de divergences entre le présent document et le document original japonais, c’est le document japonais qui prévaut.)

18 mai 2016

Rapport au Ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme sur les résultats d’investigations

Suite à la demande du ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme de procéder à des investigations sur les tests d’émissions et de consommation de carburant, Suzuki a rendu aujourd’hui son rapport audit ministère.

Les résultats de l’enquête interne montrent l’absence de tout acte de fraude, tel que la manipulation des données de consommation de carburant. Néanmoins, certaines irrégularités ont été identifiées dans le processus de test des émissions et de la consommation de carburant des véhicules, la méthode employée par Suzuki étant différente de celle prescrite par le ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme. Le constructeur s’explique ainsi à ce propos. 
Nous souhaiterions tout d’abord adresser nos plus sincères excuses à nos clients et à nos partenaires face à cette problématique.

1. Méthode de mesure de Suzuki différente de la méthode de mesure prescrite par le gouvernement. 
Suzuki a analysé le processus de mesure de la résistance au roulement des 16 modèles composant actuellement sa gamme. Il s’avère qu’au lieu de fournir les données de résistance au roulement réelles du véhicule, Suzuki a soumis au moment de la demande d’homologation, des données de résistance au roulement correspondant à la somme des résistances au roulement réelles de composants individuels tels que les pneus, les freins et la transmission issues d’essais de résistance au roulement et de résistance à l’air en soufflerie, et ce après vérification de leur adéquation avec les données réellement mesurées sur le véhicule lors de l’essai de décélération en roue libre.

2. Cause de la problématique 
Selon nous, la problématique tient au fait que notre piste d’essais de Sagara se situe en haut d’une colline à proximité de la mer, un lieu largement affecté par les conditions météorologiques, notamment le vent, ce qui a compliqué la réalisation des tests. 
Les récentes améliorations des technologies d’optimisation de la consommation, associées à la réduction de la résistance au roulement et du poids des véhicules font que ces derniers sont davantage affectés par le vent, d’où des écarts plus importants au niveau des résultats. Dans le cas du montage de pneus avec une faible résistance au roulement, par exemple, il est difficile de percevoir l’effet sans variations des données, ni augmentation du nombre de tests.

3. Impact sur la consommation de carburant 
Dans le cadre des investigations, nous avons mesuré les valeurs réelles lors du test de décélération en roue libre, en plus des données déjà obtenues au moment de la demande d’homologation. La comparaison de toutes les valeurs de consommation certifiées avec les données réelles du test de décélération en roue libre montre que toutes les valeurs certifiées se situent dans la plage de variation admise.

Aussi, nous considérons qu’il n’est pas nécessaire de modifier les valeurs de résistance au roulement appliquées, ni même les valeurs de consommation mesurées à l’aide des valeurs de résistance au roulement.

Quant aux chiffres relatifs aux émissions, ils sont conformes aux normes de sécurité et ne posent donc, selon nous, aucun problème.

Suzuki garantit à ses clients qu’ils peuvent continuer à utiliser ses véhicules en toute sérénité.

4. 16 modèles soumis à investigation : 
Mini-voitures 
Alto(Lancée le 22 décembre 2014) 
Alto Lapin(Lancée le 3 juin 2015) 
Wagon R(Lancée le 19 septembre 2012) 
Hustler(Lancée le 8 janvier 2014) 
Spacia(Lancée le 15 mars 2013) 
Every(Lancée le 18 février 2015) 
Carry(Lancée le 20 septembre 2013) 
Jimny(Restylage en 2010)

Voitures ordinaires et de grand gabarit 
Solio(Lancée le 26 août 2015) 
Ignis(Lancée le 18 février 2016) 
Baleno(Lancée le 9 mars 2016) 
SX4 S-CROSS(Lancée le 19 février 2015) 
Swift(Lancée le 18 septembre 2010) 
Escudo 2.4(Restylage en 2012) 
Escudo(Lancée le 15 octobre 2015) 
Jimny Sierra(Restylage en 2010)

Les problématiques ci-dessus ne s’appliquent pas aux produits vendus sous la marque Suzuki hors du Japon.

Selon Suzuki, ce phénomène ne devrait pas avoir d’impact sur les résultats d’exploitation consolidés prévisionnels dans l’immédiat. Si d’autres questions nécessitant des modifications des résultats prévisionnels consolidés devaient être soulevées à l’avenir, elles seraient rendues publiques dans les meilleurs délais.

Fin du document