Trappes, le 1er avril 2019

Suzuki renforce son partenariat avec
la Ligue de Voile de Normandie

2
Engagé comme motoriste aux côtés de la Ligue de Voile de Normandie depuis 2013, Suzuki Marine France renforce son action en participant au projet d’élaboration d’un performant semi-rigide de conception unique, par son soutien technique et par l’équipement de deux moteurs de 300 ch.

 
Entre Suzuki Marine et la Ligue de Voile de Normandie, la « belle histoire » a débuté en 2013. Présidée par Francis Le Goff, par ailleurs directeur de course de la Solitaire du Figaro, la Ligue de Voile de Normandie est à ce jour la troisième ligue de France. Intégrant 80 clubs de voile affiliés, elle bénéficie depuis 6 ans de l’expertise Suzuki en matière de motorisations et de suivi après-vente.
 
Récemment, le partenariat s’est renforcé lorsque la Ligue de Voile a souhaité se doter d’un semi-rigide très performant afin d’intervenir auprès des nouveaux bateaux de courses de plus en plus rapides, lors des départs et des arrivées d’épreuves majeures.
 
« Lorsque nous avons cherché un bateau répondant à tous les critères spécifiques qu’il faut réunir pour assurer le départ ou l’arrivée d’une course, performance, rendement, autonomie, silence et sobriété des moteurs, je me suis rendu compte, avec mon équipe, qu’il n’y avait pas vraiment de semi-rigide répondant à nos exigences sur le marché. Alors, nous avons pensé à le construire » explique Francis Le Goff.
 
 Une dream team réunie pour un projet inédit
 
Les planètes se sont alors alignées pour réunir une « dream team » autour de ce projet. Suzuki, partenaire de la Ligue depuis plusieurs années, fournirait les moteurs tandis que le jeune chantier normand LH Boats basé au Havre construirait le semi-rigide dont les plans seraient confiés à l’architecte Briag Merlet.
 
« Francis recherchait le bateau idéal pour les départs de courses, pour pouvoir sortir par tous les temps et, le cas échéant, remorquer un IMOCA. Chacun des partenaires s’est jeté à fond dans ce magnifique projet à la fois technologique et humain. Le baptême du LH1000 « Black Pearl »,
le 19 mars au Havre, a marqué cette belle aventure à laquelle le département Marine de Suzuki est fier d’avoir participé » explique Guillaume Vuillardot son directeur.
 
Un jeune architecte partenaire
 
Briag Merlet, l’architecte naval concepteur du LH1000 a créé son cabinet en 2015. Ce spécialiste de 35 ans, formé à l’Ecole Centrale de Nantes et à l’Ecole Supérieure d’Architecture, apporte son expérience dans le domaine de la plaisance et dans l’univers des bateaux de travail. « Pour le LH1000, la contrainte était de concevoir un bateau léger et modulable, pouvant emmener jusqu’à 10 personnes. Le semi-rigide de 10 mètres a été conçu à partir d’une coque en contreplaqué / époxy, légère, qui ne nécessite pas de moule. Le sujet de la motorisation et de son implantation étaient des points majeurs. Au début du projet, les experts moteur Suzuki ont été précieux pour valider les solutions retenues. Il a fallu 7 mois de travail entre le premier trait de crayon et la mise à l’eau » explique Briag Merlet.
 
Un chantier Normand
 
Marin lui-même et partenaire de la Ligue de Voile de Normandie depuis de nombreuses années, Bertrand Maillard était le concepteur du LH1000. Constructeur de bateaux sur commande, arborant souvent un profil spécifique, Bertrand avait déjà construit le LH750 au style très singulier. A 38 ans, il s’est mis à la réalisation du LH1000 avec enthousiasme et expertise. « J’ai été navigateur et encadrant de voile, formé par la Ligue de Voile de Normandie dirigée par Francis Le Goff. Lorsque celui-ci m’a fait part de ses attentes en matière de bateau inédit pour accompagner les départs et arrivées de courses, j’ai été séduit par ce défi » ajoute le fondateur du chantier LH Boats.
  
Un motoriste Japonais
 
Suzuki Marine a fourni deux moteurs DF300AP, développant chacun 300 ch, pour équiper le LH1000 « Black Pearl ». Ces moteurs 6 cylindres 4 temps, fleurons de la gamme Suzuki à double arbre à cames en tête, 24 soupapes, injection électronique multipoint séquentielle « Lean Burn » et allumage entièrement transistorisé, offrent des performances remarquables. Peu gourmand en carburant et silencieux, les performants V6 Suzuki répondent parfaitement au cahier des charges du projet.
 
Le baptême du LH1000 « Black Pearl » a été célébré au Havre le 19 mars dernier en présence des personnalités suivantes :
 
•   Sébastien TASSIERE, Adjoint au maire du Havre
•   Christelle MSICA GUEROUT (Département de la Seine-Maritime) – Conseillère départementale du Havre
•   Hubert DEJEAN DE LA BATIE (Région Normandie) – Conseiller régional de Normandie
    élu dans le Département Seine-Maritime
•   Nicolas CHEVRY, Commandant du Grand Port Maritime du Havre
•   Gildas GAUTIER, Directeur du port de plaisance du Havre
•   Eric PREUDHOMME, Commandant de la Marine Nationale du Havre
•   Philippe VALLETOUX et Gérard GUEROULT représentant la station SNSM du Havre.